fulgurant

fulgurant, ante [ fylgyrɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1488, rare av. XIXe; lat. fulgurans, de fulgurare « faire des éclairs », de fulgur 1. foudre
1Qui produit des éclairs, est environné d'éclairs.
2Fig. Qui jette une lueur vive et rapide comme l'éclair. 1. brillant, éblouissant, éclatant. Clarté fulgurante. Regard fulgurant. foudroyant.
3(1488) Méd. Douleur fulgurante, très vive et de courte durée.
4Qui frappe vivement et soudainement l'esprit, l'imagination ( violent). Idée, découverte fulgurante. « Soupçon fulgurant et furtif, pareil à l'éclair » (Martin du Gard).
5Par ext. Rapide comme l'éclair. Progrès fulgurants. Une carrière fulgurante. météorique.

fulgurant, fulgurante adjectif (latin fulgurans, -antis, de fulgurare, lancer des éclairs) Littéraire. Qui brille d'une lueur très vive : Éclair fulgurant. Regard fulgurant. Littéraire. Qui frappe par son éclat : Beauté fulgurante. Très vif et soudain : Réponse fulgurante. Qui vient brusquement et d'une manière très nette à l'esprit : Idée fulgurante. Se dit d'une très grande vitesse ou de ce qui progresse avec une extrême rapidité : Une carrière fulgurante. Se dit d'une douleur très vive et intense, mais de courte durée. ● fulgurant, fulgurante (synonymes) adjectif (latin fulgurans, -antis, de fulgurare, lancer des éclairs) Littéraire. Qui brille d'une lueur très vive
Synonymes :
- éblouissant
- étincelant
Très vif et soudain
Synonymes :
Contraires :

fulgurant, ante
adj.
d1./d Rapide comme l'éclair. Démarrage fulgurant.
d2./d Qui brille comme l'éclair. Regard fulgurant.
d3./d Fig. Qui illumine soudainement l'esprit. Intuition fulgurante.
d4./d MED Douleur fulgurante, aiguë et fugace.

⇒FULGURANT, ANTE, part. prés. et adj.
I.— Part. prés. de fulgurer.
II.— Emploi adj.
A.— Qui est accompagné, environné d'éclairs. Ciel fulgurant; trombe fulgurante. Le formidable char fulgurant de l'Apocalypse (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 108). Les Kéroubs (...) promenant sur les nuées fulgurantes du Seigneur le regard lent de leurs yeux bovins (FRANCE, Révolte anges, 1914, p. 400).
P. ext. Qui jette une lueur vive et rapide comme l'éclair. Synon. éblouissant. Il [le prêtre] interrogea un moment l'horizon gris, derrière lequel un pic inconnu, touché par un dernier rayon de soleil explosa tout à coup, jeta dans l'espace un éclair fulgurant, une sorte d'appel lumineux, s'éteignit (BERNANOS, Crime, 1935, p. 856).
♦ [En parlant d'un agent physique, d'un objet brillant] Lumière fulgurante; épée fulgurante. Les teintes empourprées du ciel se reflètent dans les eaux immobiles et donnent au paysage des colorations fulgurantes et splendides (DU CAMP, Hollande, 1859, p. 173). Un châle de faux cachemire français, rouge, aveuglant, fulgurant (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Mais. Tellier, 1881, p. 1185).
Au fig. [En parlant d'une expression d'un individu, partic. du regard] La colère du maréchal lui fit jeter par les yeux ces regards fulgurants qui, semblables à ceux de Napoléon, brisaient les volontés et les cerveaux (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 304). Il était affreux en parlant ainsi. Mais, tout à coup, il se transforma et rayonna d'une beauté fulgurante (G. LEROUX, Parfum, 1908, p. 91).
B.— Qui frappe vivement et soudainement.
1. Domaine physique, MÉD. Douleur fulgurante. Douleur vive et brève. Il rugit, traversé d'une douleur fulgurante, d'une sensation atroce d'arrachement, se tordit en soubresauts fous (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 275). Les troubles sensitifs subjectifs; ce sont avant tout des douleurs fulgurantes, dites en éclairs, en général très intenses (QUILLET Méd. 1965, p. 353).
2. Domaine intellectuel ou moral. Qui frappe l'imagination, l'esprit. Certitude, idée, passion, réponse, révélation fulgurante. Une lumière fulgurante traversa le cerveau du prisonnier, tout ce qui lui était demeuré obscur fut à l'instant même éclairé d'un jour éclatant (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 208).
C.— Qui a la rapidité de l'éclair. Carrière fulgurante. La Bible et Hérodote sont d'accord pour signaler l'apparition fulgurante d'une peste qui décima, en une nuit, les 180 000 hommes de l'armée assyrienne (ARTAUD, Théâtre et double, 1938, p. 22). Qu'y a-t-il de plus bref et de plus fulgurant que l'instant? (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 258).
Prononc. :[], fém. [-]. Étymol. et Hist. 1488 « qui produit des éclairs » (La Mer des Histoires, I, 138c, édit. 1491 ds Rom. Forsch. t. 32, p. 69 : Barath et aussy Lapidoth est interprété fouldre ou fulgueur, ou fulgurant ou frapant); 1564 [éd.] fiebvres fulgurantes (MARCOUVILLE, Tr. memor. des cas merveilleux, f° 19 v° ds GDF. Compl.). Empr. au lat. fulgurans, part. prés. du lat. class. fulgurare « faire des éclairs, lancer des éclairs », lui-même dér. du lat. class. fulgur « éclair; éclat lumineux ». Fréq. abs. littér. :218. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 39, b) 230; XXe s. : a) 346, b) 561. Bbg. BALDENSPERGER (F.). Notes lexicol. Fr. mod. 1938, t. 6, p. 254. — DARM. 1877, p. 180.

fulgurant, ante [fylgyʀɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1488, au sens 1; rare jusqu'au XIXe; lat. fulgurans, p. prés. de fulgurare « faire des éclairs » (→ Fulgurer), de fulgur. → Foudre.
1 Qui produit des éclairs, est environné d'éclairs.
1 (…) coups de tonnerre, dont quelques-uns furent accompagnés de décharges fulgurantes (…)
Fonvielle, in Littré.
2 (XIXe). Qui jette une lueur vive et rapide comme l'éclair. Brillant, éclatant, étincelant. || Clarté fulgurante. || Regard fulgurant. Foudroyant.
2 (…) il vous lançait des regards si fulgurants, si illuminés, si chargés de fluide, qu'il vous infusait son désir.
Th. Gautier, Portraits contemporains, Balzac, IV.
3 De loin en loin, des fours clos, bruns et ronds comme de vieilles tours, laissent percer par de petites lucarnes fulgurantes leur embrasement intérieur.
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, p. 268.
3 (1488). Méd. || Douleur fulgurante : douleur très vive et de courte durée.
4 Une douleur fulgurante, indicible, le traverse d'une épaule à l'autre, déjà diffuse dans le bras gauche, jusqu'aux doigts gourds.
Bernanos, Sous le soleil de Satan, II, VII.
4 Qui frappe vivement et soudainement l'esprit, l'imagination ( Violent). || Idée, découverte fulgurante. || Réponse fulgurante.
5 Sa tête (de Mirabeau) avait une laideur grandiose et fulgurante dont l'effet par moment était électrique et terrible.
Hugo, Littérature et Philosophie mêlées, Sur Mirabeau, VI.
6 Soupçon fulgurant et furtif, pareil à l'éclair (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 219 (→ Éclair, cit. 4).
7 Il y avait eu cette lourde journée noire, traversée par une certitude fulgurante : « Ils nous ont lâchés ! »
Sartre, le Sursis, p. 7.
8 (…) les nombreux témoignages écrits de la fulgurante passion, d'ailleurs émouvante et sincère, dont flamba le cœur de Lassalle (…)
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 422.
5 Rapide, comme l'éclair. || Une rapidité fulgurante. || Tir, but fulgurant. || Il a fait des progrès fulgurants.
9 (…) j'ai fait le trajet en trois heures et demie, et, parti de la mer à neuf heures du matin, j'étais pour déjeuner à Bogota. Mais ces trajets fulgurants relèvent maintenant de la banalité : récemment je prenais le breakfast à Khartoum et le même soir couchais à Bruxelles, sans même songer à m'en étonner.
André Siegfried, l'Âme des peuples, I, II.
CONTR. Sombre. — Faible. — Lent.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fulgurant — FULGURÁNT, Ă, fulguranţi, te, adj. Înconjurat de fulgere. ♦ (Adesea fig.) Care împrăştie o lumină vie şi de scurtă durată. – Din fr. fulgurant, lat. fulgurans, ntis. Trimis de zaraza joe, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  fulguránt adj. m., pl.… …   Dicționar Român

  • fulgurant — fulgurant, ante (ful gu ran, ran t ) adj. Terme didactique. Environné d éclairs. Trombe fulgurante. •   Une des particularités de cet orage, c est qu on entendit, dans plusieurs endroits, des coups de tonnerre, dont quelques uns furent… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Fulgurant — Ful gu*ranta. [L. fulgurans, p. pr. of fulgurare.] Lightening. [R.] Dr. H. More. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • fulgurant — adj. => Briller, Jaillir. A1) fulgurant (ep. d une douleur) : k élanse <qui élance> (Albanais.001). A2) qui lance des éclairs : k élyeude (001). A3) rapide /// rapidement fulgurant comme l éclair : (rapido, a, e) mè l èlyeuda (001). B1)… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • fulgurant — /ful gyeuhr euhnt/, adj. flashing like lightning. [1640 50; < L fulgurant (s. of fulgurans, prp. of fulgurare), equiv. to fulgur (see FULGURATE) + ant ANT] * * * …   Universalium

  • fulgurant — adjective amazingly impressive; suggestive of the flashing of lightning the skater s dazzling virtuosic leaps these great best canvases still look as astonishing and as invitingly new as they did...when...his fulgurant popularity was in full… …   Useful english dictionary

  • fulgurant — adjective Date: 1647 flashing like lightning; also brilliant …   New Collegiate Dictionary

  • fulgurant — adjective resembling a lightning flash; fulgurous …   Wiktionary

  • fulgurant — Sharp and piercing. Cf.:fulminant. SYN: fulgurating (1). [L. fulgur, flashing lightning] * * * see fulminating * * * ful·gu·rant (fulґgu rənt) [L. fulgurans, from fulgur lightning] coming and going like a flash of lightning …   Medical dictionary

  • Fulgurant — Fulgurạnt   [lateinisch fulgurans, fulgurantis »leuchtend«] der, (s), glänzendes achtbindiges Atlasgewebe aus Baumwollzwirn im Schuss und Viskosefilament in der Kette; v. a. Futter und Dekorationsstoff, auch für Fastnachtskostüme und Kleider. *… …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.